Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

koinai.net

La revue du témoignage urbain

koinai.net

La revue du témoignage urbain
sites/koinai/IMG/jpg/FC-rails.jpg

Femme aujourd'hui

Des formes et des valeurs

Feïrouz, 19 ans, est lycéenne. Elle passe son B.E.P comptabilité. "De nos jours, il y a des mamans de 15 ans, alors qu’elles sont encore immatures. Je pense qu’il me faudrait un peu plus de temps et de sagesse, pour vraiment être mature." Feïrouz est sensée et intelligente, on sent, dans ses propos, qu’elle s’est déjà forgé une carapace vis-à-vis des hommes...


 

K : Dans quelle mesure les échanges affectifs sont-ils nécessaires à l’épanouissement d’une femme ?
Je pense que la femme a besoin d’affection pour pouvoir avancer dans la vie, pour être mieux dans sa peau, pour être, comment dire... Pour se sentir invincible, protégée, et c’est quelque chose de très important pour une femme.

K : Comment exprimes-tu tes sentiments vis-à-vis d’un homme ?
J’ai jamais pu exprimer mes sentiments, je ne sais pas... exprimer mes sentiments !

K : Je suppose que tu en as quand même, des sentiments ?
Oui, j’en ai, mais je n’arrive pas à les exprimer. Je montre toujours le contraire de ce que je ressens. Je me montre indifférente, je les repousse, je ne sais pas pourquoi, c’est plus fort que moi !

K : Cela n’entraîne-t-il pas des complications dans tes relations ?
Oui, tout le temps, ils ne comprennent pas pourquoi je suis comme ça. Ce qui fait que ça casse tout le temps.

K : Sais-tu pourquoi tes relations cassent tout le temps ?
Oui, je crois que j’ai des difficultés à m’exprimer avec les hommes.

K : Selon toi, le fait d’être maman signifie-t-il être une femme ? Autrement dit, peut-on se sentir femme sans avoir d’enfants ?
Pour moi, être maman ne signifie pas être une femme. On peut devenir maman à tout âge, surtout de nos jours. Il y a des mamans de quinze ans alors qu’elles sont encore immatures. On peut être une femme à part entière, sans avoir d’enfants.

K : Te sens-tu une femme à part entière ?
Je pense qu’il me faudrait encore un peu plus de temps et de sagesse pour vraiment être mature. Mais je me sens déjà plus mature que certaines.

K : Qui sont les filles par rapport auxquelles tu te sens plus mature ?
C’est comme je disais tout à l’heure, se retrouver avec un enfant à 15 ans, sans père, ou pire encore, il y a des femmes de 25, 26 ans qui ont des enfants et ne s’en occupent pas. Je le vois tous les jours dans le quartier, on a l’impression qu’elles ne font des enfants que pour les allocations familiales. Elles ont parfois quatre, voire cinq enfants, de pères différents, mais pas un seul n’est présent. Je suis sûre que ce n’est pas le fait d’avoir des enfants qui fait la femme.

K : Comment envisages-tu ton avenir ? Avec ou sans enfants ?
J’envisage mon avenir en ayant avant tout une situation stable, avoir une famille, un mari. Un bon train de vie... comme tout le monde.

K : Qu’entends-tu par "comme tout le monde" ?
Avoir une vie stable : travailler, avoir des enfants, partir des cités, construire sa vie autre part, avancer.

K : En quoi te sens-tu différente d’un homme ?
La femme est plus sensible que l’homme. Elle a plus de plénitude. L’homme, même s’il a des sentiments envers une personne, il va les dissimuler, les cacher. Alors que la femme est plus expressive, et puis les mecs de maintenant sont de plus en plus enfantins.

K : Comment mets-tu ta féminité en avant ?
Dans ma façon de m’habiller. J’essaie d’être sexy, en suivant la mode aussi. Je mets mes formes en valeur.

K : Comment ressens-tu le regard d’un homme ?
Ça dépend de l’homme, ça dépend du regard. Il y a le regard sensuel et il y a le regard pervers ! Ça dépend.

K : De quelle façon séduis-tu les hommes ?
Je me mets en valeur. Je m’habille bien, pour pouvoir plus séduire. C’est comme ça que je fais.

K : Es-tu coquette ?
Oui, j’aime bien être présentable, j’aime être bien sur moi, j’aime que l’on me regarde. J’ai besoin du regard des gens autour.

K : La vie de couple est-elle nécessaire à l’épanouissement d’une femme ?
Non !

K : C’est un peu contradictoire, ce que tu dis là, puisque tu disais "C’est être mariée, travailler et avoir des enfants."
Oui ! Mais disons que c’est parce que c’est dans notre culture. Il faut être mariée pour pouvoir fonder une famille, ce que je respecte beaucoup. Mais bon ! Pour l’instant, je ne me vois pas encore vivre en couple. J’ai d’autres projets en tête, ma situation, mon permis, etc.

K : Pour qu’un couple dure, sur quoi son union doit-elle être basée ?
La confiance, l’amour et la complicité. Je crois que si on a ça dans un couple, il ne peut que durer.

Propos recueillis par Farida Ben Mohamed, février 2005

Réactions à ce temoignage

2 Messages de forum

Réagir à ce temoignage

Creative Commons License La revue du témoignage urbain (http://www.koinai.net), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
La revue Koinai : qui et pourquoi ?   |   Koinai ? Plan du site
Site propulsé par accatone/resurgences
Tourisme Atlas
projet NetLab, politiques publiques, big data et sciences sociales
spacelike, une exploration visuelle du web de l'art contemporain