Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.

koinai.net

La revue du témoignage urbain

koinai.net

La revue du témoignage urbain

Les sentences de l'habitant

Les uns emménagent...

Originaire de Martigues, Christophe Riquelme exerce son métier d’enseignant à Marseille. En 2005, la famille s’agrandissant, le Professeur des écoles à la Villette a pris ses quartiers au 38 rue de la République, dans un appartement fraîchement rénové par son bailleur Eurazeo.


Les uns emménagent
 Les uns emménagent

Koinaï : Où habitiez-vous avant d’emménager ici ?
J’ai habité dans le deuxième, juste à côté, vers l’hôtel de Cavres, dans la Grand Rue.

K : Depuis combien de temps êtes-vous installé ici ?
Un an et un mois.

K : Pourquoi avoir choisi la rue de la République ?
On s’est mis le plus près possible de ce quartier par rapport aux commerçants, on aimait bien, puis il y a la possibilité du port.

K : Les rénovations ont-elles influé sur votre décision ?
Non, c’est simplement parce qu’on aime le quartier et puis il nous fallait un appartement plus grand, donc on a déménagé le plus près possible de là où on était avant.

K : Êtes-vous dérangés par les travaux et la fermeture des commerces ?
Nous, on ne fait pas trop attention.

K : Consommez-vous dans le quartier ?
La plupart du temps, on achète dans le quartier.

K : Savez-vous à quoi servent les travaux ?
Oui, il y a un bassin de rétention d’eau qui est en train de se construire, il y a un parking aussi, puis ils réaménagent tout le rond-point aussi, et puis pour le tramway également.

K : Les travaux vous occasionnent-ils une gêne ?
Un petit peu, mais ça va, sans plus. Nous, on est de l’autre côté, côté cour, donc on est pas gênés par les travaux.

K : Quel est le montant de votre loyer ?
Nous, on paye 920 euros tout compris, pour un 130m². C’est un T5.

K : Comptez-vous vous établir ? Est-ce un investissement ?
On ne sait pas encore. Nous, après, on compte acheter, mais un peu plus tard. Pour l’instant, on a un bébé qui vient d’arriver, donc on reste ici, ça nous convient et on a pas le temps de chercher ailleurs. Mais par la suite, on cherche à acheter.

K : Avez-vous été bien accueillis par vos voisins ?
Nos voisins directs sont des personnes qui sont là depuis longtemps et ça se passe plutôt bien.

K : Avez-vous entendu parler d’expulsion dans l’immeuble ?
J’en ai entendu parler comme tout le monde, par la presse. Sinon, je n’ai pas entendu parler de menaces d’expulsions ici. L’immeuble a l’air assez préservé par rapport à ça, j’ai l’impression.

Propos recueillis par Sophie Maley le 13/02/2006 ; rédaction : Patricia Rouillard

Réactions à ce temoignage

4 Messages de forum

Réagir à ce temoignage

Creative Commons License La revue du témoignage urbain (http://www.koinai.net), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
La revue Koinai : qui et pourquoi ?   |   Koinai ? Plan du site
Site propulsé par accatone/resurgences
Tourisme Atlas
projet NetLab, politiques publiques, big data et sciences sociales
spacelike, une exploration visuelle du web de l'art contemporain